Facebook Twitter Flickr RSS

FCPE FCPE du Var

le HARCELEMENT

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/wp-content/uploads/2015/02/dp_agir_contre_le_harcelement_a_l_ecole_fev_20151.pdf http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/la-campagne-outils/ Lire la suite...

STATUT DE PARENT DELEGUE FCPE

Dispositifs en faveur des représentants des parents d’élèves Dossier thématique – juillet 2017 Si vous représentez la FCPE dans une ou plusieurs instances officielles, vous bénéficiez de mesures règlementaires destinées à vous permettre d’exercer au mieux votre mandat : congé avec maintien de salaire ou indemnisation horaire et remboursem... Lire la suite...

Sous-catégories

  • FCPE 83
    Nombre d'articles :
    13
  • Nos campagnes
    Nombre d'articles :
    2
  • RYTHMES SCOLAIRES

     

     

     

     

     

    Pré-rentrée : d’un problème technique
    à un problème politique

    Le ministère de l’Education Nationale a fait savoir, par communiqué ce matin, que la rentrée 2014 aurait lieu le 1er septembre pour les enseignants et le 2 septembre pour les élèves. La FCPE s’étonne que cette annonce ait été faite à la presse, avant que la communauté éducative ait été consultée, alors que toutes les organisations représentatives étaient réunies ce matin pour une séance du Conseil supérieur de l’éducation.

    La FCPE ne comprend pas que des considérations techniques conduisent à ce changement. Il paraît aberrant qu’en 2014, les services du ministère ne puissent résoudre des problèmes de logiciels dans un délai de quatre mois !

    Pour la FCPE, le maintien de la journée de pré-rentrée est une bonne nouvelle car elle est indispensable au bon accueil des élèves dans les établissements scolaires.

    Néanmoins, la FCPE déplore que la journée du 1er septembre soit perdue pour les élèves et ne tolèrera pas que celle-ci soit rattrapée au cours de l’année. En effet, reporter cette journée à plus tard revient encore une fois à rallonger le temps scolaire à un moment inadapté pour les élèves.

    Il est grand temps que les rythmes de travail de plus de 12 millions d’élèves soient pris au sérieux !

    Les élèves méritent mieux que ce traitement sommaire.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    RYTHMES SCOLAIRES à la Seyne sur mer

     

    Mardi soir les représentants de la FCPE ont participé au comité des usagers sur les "rythmes scolaires" de la Seyne sur mer sans la présence des élus.

     

    Il nous a été rappelé que le maire actuel avait écrit au ministre de l'ENale pour demander une dérogation de mise en place jusqu'à la rentrée 2015. Il n'y a toujours pas de réponse.

     

    Le mercredi matin serait la solution retenue même si un sondage individuel auprès des 195 enseignants avec 120 réponses (61% !!) fait apparaitre 32,5% de favorables au mercredi matin, 39% favorables au samedi matin et 28% défavorables à l'un et à l'autre.

     

    Aux demandes formulées par les parents présents, les agents municipaux ont affirmé qu'ils seraient prêts pour la rentrée 2014 quelle que soit la solution retenue et qu'ils en feraient l'information à la mi-avril.

     

    Pour notre part, au nom de la FCPE nous avons salué la qualité du travail de concertation réalisé par la commune de la Seyne sur mer mais nous déplorions l'idée du report en 2015. Nous souhaitions un démarrage dès cette rentrée 2014 même sur des bases minimaliste pour au moins enclencher une dynamique de projets partagés. Nous avons beaucoup insisté sur cette notion de projet partagé sur des analyses quotidiennes, hebdomadaires mais aussi annuelles du rythme des enfants. Il serait dommageable selon nous de rater la marche.

     

    Aux arguments financiers mis en avant avec un champ décisionnel laissé libre pour une possible municipalité différente nous avons réaffirmé haut et fort que ce choix était un choix politique fort et qu'une absence de gratuité avec des activités différenciées voire discriminatoires trouveraient notre ferme opposition.

     

    Rythmes scolaires

    : 92% des communes déjà prêtes pour la rentrée 2014

     

    La semaine de quatre jours et demi sera effective dans toutes les écoles du territoire à la rentrée 2014. Cette réforme du temps scolaire a pour premier objectif un meilleur respect des rythmes d’apprentissage et de repos des enfants afin de favoriser la réussite scolaire de tous les élèves.

    4 000 communes, scolarisant 22 % des élèves, ont d’ores et déjà mis en place cette réforme à la rentrée 2013, et 83 % d’entre elles se sont dites satisfaites (enquête AMF menée en novembre 2013).

    Les 19 157 communes restantes, scolarisant près de 4,5 millions d’élèves, préparent la mise en place de la réforme pour la rentrée 2014.

    Les services de l’éducation nationale accompagnent les communes dans la mise en place de cette réforme et suivent quotidiennement la préparation de la prochaine rentrée scolaire. Ce suivi précis permet une mise à jour régulière des données :

    Aujourd’hui, 92 % des villes déclarent avancer sans difficultés et ont élaboré leurs projets horaires conformément au décret. Le travail de finalisation peut donc désormais aboutir.

    Seules 3 % des communes rencontrent encore des difficultés. Elles sont aujourd’hui accompagnées au plus près par l’éducation nationale pour construire leur projet.

    Enfin, 5 % des communes sont dans une posture d’opposition ; pour autant, le dialogue se poursuit avec les élus.

    S'agissant des organisations du temps scolaire, les informations disponibles à ce jour montrent que la quasi-totalité des communes ont opté pour une organisation du temps scolaire autour du mercredi matin.

    Ces résultats sont issus des données récoltées sur le terrain par les directeurs académiques des services de l’éducation nationale (DASEN).
    Communiqué de presse - Vincent Peillon - 03/03/2014

    a lire sur

    http://www.education.gouv.fr/cid77476/rythmes-scolaires-92-des-communes-deja-pretes-pour-la-rentree-2014.html

     

    Nombre d'articles :
    3